greenhouse

Le parti Québécois n'a de cesse de nous divertir depuis la dernière élection. Mais l'annonce de Martine Ouellet aujourd'hui concernant le programme Rénoclimat bat toute mes attentes en cette petite journée tranquille. En effet on y apprend que Québec reprend à son compte le programme similaire abandonné par le fédéral.On vise, par ce programme, à rendre les habitations moins énergivores. L'ensemble du programme est disponible ici. Ce programme comprend le financement d'une partie de l'expertise avant-travaux et aussi le financement partiel des travaux !  Sur 3 ans ce programme coûtera au Trésor québécois, tenez-vous bien, 34,1 millions ! Tsé comme trois fois les coupes en recherche médicale....

L'objectif de diminuer notre consommation énergétique est éminemment dogmatique puisqu'il ne répond à aucune situation urgente hors de la pensée de la verdoyante ministre. Pire la conjoncture est très mauvaise pour utiliser l'aide financière comme façon de changer les moeurs. La logique est implacable et nous prouve que ce gouvernement n'a de cesse de creuser lui-même le trou dans lequel il s'enfonce: une utilisation massive de ce programme aurait comme conséquence immédiate,outre son coût, une baisse de la consommation électrique, électricité dont nous avons des ...surplus  et dont les profits contribuent au Trésor québécois!

C'est d'ailleurs la même ministre qui est déterminée à aller de l'avant avec l'éolienne même si nous achetons présentement cette électricité, dont nous n'avons pas besoin, à perte ! Cette énergie verte est particulièrement inefficace comme on peut le lire ici. Et en bonus voici ce que coûtera aux québécois ce ''judicieux'' choix selon une étude de Michel Lafontaine:

''L'étude chiffre la subvention payée par les riches consommateurs québécois aux consommateurs étrangers à 371 millions $ en 2013. De 2012 à 2035 (année où les éoliennes auront atteint leur vie utile), les pertes causées aux consommateurs québécois pourraient atteindre de 7 à 10 milliards de $.''

Il y a pourtant une manière très simple de rendre les québécois moins énergivores: vendre l'électricité au prix du marché ! Ainsi les gens vont d'eux-même faire les travaux afin d'économiser. Nous économiserions ainsi de l'énergie, l'argent des impôts utilisé par le programme et les arbres coupés afin de faire le papier sur lequel il est écrit. Ça c'est une vraie mesure verte !

HMW_EL_01-fra

Prix de l'électricité dans le secteur résidentiel au Canada (Source)